Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LEVENGEURMASQUE
levengeurmasque

Politiquement incorrect

Cheminot en colére de la politique libérale en France et ailleurs.

Des articles intéressants trouvés sur la toile, je n'ai aucune prétention journalistique, je laisse ça a ceux qui savent le faire.

Ah oui j'allais oublier, j'aime pas l'UMP et les ultra-libéraux.

"Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît." Michel Audiard

@

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- LES PREDATEURS DANS LE MONDE
- COUP DE BOULE
- UE, MEDIA, MEDEF
- POLITIQUE A LA FRANCAISE
- VIDEOS ET PHOTOS EN VRAC

5 DERNIERS ARTICLES
- Comment comprendre les agissements de certains
- vidéo pour les voyageurs
- Proglio (les copains et les coquins))
- Blog de Jacques (liens)
- Grippe A : Effets indésirables violents
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- Voyage de Sarko au Mexique, un cadeau empoisonné
- Comment comprendre les agissements de certains
- Au fait, combien gagne un sénateur ?
- Proglio (les copains et les coquins))
- vidéo pour les voyageurs
- le début de l’effondrement de "l’Empire américain"
- Rappel du cout de la guerre en Irak
- L'EXPLICATION
- Grippe A : Effets indésirables violents
- Blog de Jacques (liens)

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
010203
04050607080910
11121314151617
18192021222324
252627282930
<< Juin >>

BLOGS FAVORIS
1.Sud-rail-cerbere
2.Las-ocas-cerbere
3.Archive-sergio-rosem
Ajouter levengeurmasque à vos favoris

LIENS FAVORIS
- denver limousine
- denver limo
- denver limousine
- streaming vf
- one piece streaming
 Licenciements a Total et le discours Sarkoziste Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

En licenciant Total démontre la forfaiture du discours sarkozyste.

Total a largement profité de l'envolée estivale des prix du pétrole, à tel point qu'ils ont réalisé les plus gros bénéfices qu'une entreprise française n'ait jamais fait. Mais Total est aussi une entreprise capitaliste scrupuleuse, entièrement dévouée au bien-être de ses actionnaires. Elle ne peut donc se contenter de ce qu'elle a et doit donc préparer l'avenir, c'est à dire maintenir le niveau élevé des bénéfices dans un contexte économique plus morose. Pour cela, il n'y a qu'une méthode réellement efficace : diminuer les coûts, donc licencier. C'est immoral, mais ce n'est pas anticapitaliste, bien au contraire.

A raison, l'ensemble de la classe politique et des syndicats crient au scandale. C'est la moindre des choses, alors que depuis des mois les Français sont conviés à se serrer la ceinture, d'espérer que les entreprises et le patronnat montrent l'exemple. Mais, visiblement Total n'en a cure.

D'ailleurs, pourquoi se gêneraient-ils les patrons de Total ? Ils ne font strictement rien d'illégal. Le démantèlement systèmatique du droit du travail depuis 20 ans permet à l'entreprise pétrolière d'agir ainsi, et mieux, de se sentir intouchable.

Mais là où l'épisode Total est intéressant, c'est qu'il met en lumière le vide sidéral du discours sarkozyste sur la refonte du système capitaliste. Souvenons-nous, en septembre, lorsque les banques ont commencé à s'écrouler, notre président a beaucoup gesticulé, dénonçant les patrons incompétents, appelant à une réforme en profondeur du capitalisme, s'attaquant aux paradis fiscaux, convoquant un sommet mondial. La presse, dans son ensemble s'est félicitée de cet activisme, de ce discours vigoureux.

Sauf que maintenant, les discours ne suffisent plus, il faut passer aux actes, et l'entreprise Total en donne une formidable occasion. Et que se passe-t-il ? Rien, absolument rien parce que Nicolas Sarkozy n'a jamais eu l'intention d'aller au-delà des mots. Tout juste le secrétaire d'Etat à l'emploi, Mr Wauquiez, ose-t-il demander un geste à Total pour l'emploi et la formation des jeunes. Total engrange des bénéfices colossaux et en profite pour licencier, et timidement le gouvernement demande un geste !!! Si ça ce n'est pas du cynisme ...

Et tout cela se déroule au moment où a lieu le procès AZF avec encore une fois, la responsabilité de Total en toile de fond... Nous vivons une sale époque.

reverdenouveau.canalblog.com

  Lire les 2 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 12-03-2009 à 06h40

 Le banquier F Pérol serait un membre du Bilderberg Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Voici un article de l'Express datant de Juin 2008 mais qui retrouve une nouvelle lumière du fait du scandale de la nomination d'un très haut responsable politico-administratif à la tête d'une nouvelle Super-banque française, l'UMP François Pérole, chargé de gérer des sommes publiques et privées considérables, sous couvert de crise économique mondiale :

"C'est une des réunions les plus secrètes du monde. Pour sa 56e édition, la conférence de Bilderberg, qui s'est déroulée du 5 au 8 juin dans un hôtel de luxe à Chantilly, dans l'Etat de Virginie (Etats-Unis), a accueilli environ 140 personnalités. Parmi la dizaine de Français invités figuraient notamment Henri de Castries (Axa), Christophe de Margerie (Total), Jean-Pierre Jouyet, secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, François Pérol, secrétaire général adjoint de l'Elysée, ou encore l'essayiste Nicolas Baverez. De quoi ont-ils parlé ? Motus ! « Oui, il était bien là-bas, mais on ne vous a rien dit », confie l'assistante d'un VIP français. Interrogé par L'Express, un autre invité répond par mail: « L'un des principes de ces réunions consiste en l'absence de toute communication externe. Cette règle m'est applicable à l'égal des autres participants et je ne peux ni ne veux y déroger. » () "

Suite et fin de cet article discret sur l'Express.

François Pérol, qui serait donc un Bilderberger 2008 comme sa fiche Wikipédia ne l'indique pas, est au coeur de très vives polémiques : En charge de la finalisation de fusion orchestrée sur fond de crise financière par l'Élysée entre les Caisses d'Épargne et Banques Populaires, alors que l'État devrait y injecter 4 à 5 milliards d'euros et prendre environ 20 % du capital du nouveau groupe, il est ensuite nommé à la tête de cette nouvelle entité par le Président de la République Nicoals Sarkozy…

Mais bien évidemment, toute cette affaire de crise économique et financière, de nomination de ce haut fonctionnaire à la tête de la nouvelle super-banque française dotée de milliards d'euros et de la participation de celui-ci à la dernière réunion secrète du Bilderberg en 2008, tout ceci n'est que pure coïncidence…

Merci à Krom pour cette info intéressante.

911nwo.info

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 04-03-2009 à 08h32

 Les poux peuvent-ils choper des morbaques ? Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

BLOG A VOIR EN URGENCE, JE VIENS DE DÉCOUVRIR LE SITE DE SUPERNO, JE VOUS MET UN DE SES ARTICLES OU IL PARLE DE L'ALLIANCE ENTRE CARREFOUR ET POWEO POUR POUVOIR VENDRE DE L'ÉLECTRICITÉ SOIT-DISANT VERTE, ARNAQUE EN PERSPECTIVE POUR  LES POUSSEURS DE CADDY, COMME IL LE DIT DANS LE TEXTE.

BONNE ANALYSE AVEC BEAUCOUP D'OBJECTIVITÉ, JE VOUS INVITES A LE VISITER RÉGULIÈREMENT ET JE PENSE METTRE D'AUTRES ARTICLES SUR LE SITE DU VENGEUR SI L'AUTEUR EST D'ACCORD.


C'est la légitime question que je me suis posée en apprenant que nos grands amis de Poweo venaient de s'incruster chez Carrefour, dans un accord selon lequel Carrefour vendrait à ses pousseurs de caddies de l'électricité et du gaz revendus par Poweo, qui elle-même l'achète à EDF ou à GDF (désormais Suez). Vous suivez ?

Comment les acteurs du libéralisme peuvent-ils nous faire avaler de telles aberrantes âneries ?

Poweo, que de récentes rumeurs donnaient à vendre, et qui malgré une hausse de 59% de son chiffre d'affaires en 2008 perd toujours du pognon, cherche à tout prix à harponner de nouveaux pigeons clients qui augmentent la valorisation boursière de l'entreprise. Ils pensent qu'à cet effet les galeries commerciales de Carrouf sont un bon emplacement de racolage pour leur douteux commerce…

Je suis de plus en plus convaincu que les hypermarchés ne sont pas seulement l'un des maillons d'une chaîne nuisible : ils en sont le noeud, la pierre angulaire. Détruisons ces temples de la con-sommation, et nous changerons le monde. Et quand je dis "détruisons", c'est bien sûr une image : nous sommes pacifistes, et nous avons en outre tous besoin de manger ! Mais nous pourrions remplacer ces hydres capitalistes et leurs centrales d'achat toutes puissantes (et domiciliées en Suisse), qui exploitent leurs salariés, pressurent leurs fournisseurs et assomment leurs clients; par ce qu'elles ont détruit, c'est à dire des commerces de proximité, marchés et foires qui pourraient faire revivre jusqu'au petit village.

Au lieu de ça, ces mastodontes ont transformé le pays en suite de "zones commerciales" hideuses, inhumaines, tristes à mourir, et bourrées de pub, auxquelles on ne peut accéder qu'en bagnole, et qui, sous leurs enseignes criardes revendent désormais principalement de la bouffe industrielle et des babioles superfétatoires fabriquées en Chine.

Et voilà que Carrefour, qui vend déjà des voyages, des "services financiers", des billets de spectacle, de la musique et des films à télécharger, des abonnements téléphoniques (en parasitant déjà le réseau de l'ex-opérateur public et historique Orange)  prétend désormais nous vendre de "l'énergie", comme s'il s'agissait d'une boîte de petits pois ! En attendant sans doute de nous vendre père et mère, la peau de l'ours, ou la planète Mars si on les laisse faire.

Ces profiteurs prospèrent grâce à la déréglementation prônée par les traités européens, créant une longue chaîne parasitaire entre le producteur et le consommateur.
Dans cette chaîne, les deux seuls maillons utiles sont justement le producteur et le consommateur. Mais le producteur est méprisé, son travail rabaissé, il est mis en concurrence avec la planète entière. Le consommateur quant à lui se fait tondre, et achète hors de prix de la merde venue d'on se sait où et traitée on ne sait comment. Producteurs et consommateurs ne servent en fait qu'à faire vivre plusieurs strates d'intermédiaires, ces chancres prétentieux, un remake de "la mouche du coche" dans laquelle la mouche vendrait une licence au cocher et rançonnerait les voyageurs. On en a de beaux exemples bien didactiques avec les fruits et légumes ou la bidoche, dont les prix à la production sont au plus bas, alors que les prix de vente chez Carrefour et ses potes sont au plus haut.


Mais revenons à nos parasites de l'électricité. "Carrefour Electricité Eco Planète by POWEO": que ça s'appelle. "100% d'électricité verte certifiée au même prix que les tarifs réglementés avec les deux premiers mois d'abonnement offerts"…

Carrefour ne recule devant aucun moyen, même et surtout les plus vils, pour se faire passer pour un bienfaiteur de l'humanité ! Ils promettent au pigeon qui ferait l'erreur de leur accorder de l'importance de lui vendre de l'électricité "verte, 100% renouvelable". Ben voyons ! Quelle hypocrisie ! Les éoliennes représentent à peine plus de 1% de la production d'électricité en France, et dans les énergies renouvelables, seule l'hydraulique en produit une quantité non négligeable (moins de 10% tout de même et son développement est limité).

Je ne ne vois pas comment Carrefour pourrait tenir sa promesse ! Il est bien évident que le pigeon l'abonné, dont l'installation EDF actuelle ne subira aucune modification, sera branché au réseau "normal", et consommera statistiquement de l'électricité à 80% d'origine nucléaire, comme les copains !

L'escroquerie apparaît un peu plus bas, en petits caractères :
"Pour chaque MWh consommé, POWEO s'engage à acheter 25% ou 100% d'électricité verte sous la forme de certificats verts. Opération attestée par Observ'Er, (institut d'émission français au sein du système de certification européen des énergies renouvelables RECS – Renewable Energy Certificate System)."

Comment fonctionnent ces certificats ? Exemple : EDF produit 700GWh par an à l'aide du barrage de Serre-Ponçon (on pourrait discuter ce fait, car EDF utilise les capacités inutilisées des centrales nucléaires (la nuit par exemple) pour actionner des pompes électriques qui "remontent" l'eau en amont des barrages. Sans ce stratagème, la production purement hydraulique serait moins importante…). EDF voit son "certificat RECS" crédité de 700GWh.
Là-dessus arrive Poweo, qui achète mettons 100GWh d'électricité à EDF. Il s'agit bien évidemment d'électricité de provenance mélangée, et donc statistiquement à 80% nucléaire.

Mais comme Poweo achète le certificat de 100GWh correspondant, il en devient propriétaire et peut donc proclamer qu'il revend de "l'électricité verte". Vous saisissez la nuance ? C'est à peu près aussi réaliste que si vous alliez chez Carrefour, que vous repériez un lot de 3 paquets de gâteaux dont un gratuit, que vous en extrayiez le paquet censément gratuit, et que vous refusiez de le donner à la caissière en arguant de sa gratuité. Le vigile vous ferait rapidement comprendre ce qu'il pense du procédé !

Le client sera-t-il assez con pour croire que Poweo/Carrefour va construire exprès pour lui une éolienne sur laquelle il va brancher son appartement ou sa maison, tout en en concevant une grande fierté dont il fera part à ses collègues de travail devant la machine à café ? C'est manifestement le pari de Poweo et de Carrefour. La spéculation sur la connerie semble avoir de l'avenir…

Carrefour souhaite ainsi se donner à peu de frais une "image écolo", alors qu'il s'agit d'un parrain de la con-sommation, d'un monstre de la pollution (matérielle et mentale), qui avec ses 15000 magasins (dont 1200 hypermarchés), répand le consumérisme dans 30 pays, générant au passage un chiffre d'affaires supérieur à 80 milliards d'euros, ce qui en fait le numéro deux mondial de ce domaine derrière l'américain Wal-Mart.

Quant à Poweo, ils sont surtout connus, outre pour leurs méthodes de vente par ruse quand ils se font passer pour des agents EDF auprès de petits vieux, pour leurs projets de centrale à gaz voire au charbon (un projet récemment et heureusement abandonné!), énergies fossiles en voie de disparition (surtout le gaz) dont la combustion émet du CO2 par millions de tonnes, contribuant ainsi de manière majeure au réchauffement climatique qui est sans doute le problème principal pour la survie de l'humanité. Comme écolos, ils repasseront.

Mais la question principale demeure celle-ci : qu'est-ce que ces deux incroyables parasites sont venus foutre dans le business de l'énergie ? N'est-ce pas là une nouvelle preuve par A+B de l'ineptie du système libéral ?

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 24-02-2009 à 20h27

 Très forte condamnation d’Israël Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Très forte condamnation d'Israël par par le président de l'Assemblée Générale des Nations Unies


Voici une intervention de très haut rang international, peu sinon pas du tout relayée par la presse alignée, et on comprendra rapidement pourquoi la presse sionisante ne s'en fait pas l'écho, préférant quelques crypto-philosophes richissimes pour éduquer les masses :

« La communauté internationale a attendu trop longtemps pour intervenir alors que la population de Gaza se fait massacrer. 1000 palestiniens ont perdu la vie, dont un tiers d'enfants. Ceci est une guerre contre un peuple emprisonné et sans défense. Si on peut appeler ça une guerre. Israël est toujours l'occupant, également dans la bande de Gaza. Au lieu d'assurer la protection, la puissance occupante empêche la population occupée de trouver refuge et de fuir ses attaques. Ces gens n'ont aucun moyen de s'échapper. D'après la convention de Genève, la sécurité, la liberté de religion et bien d'autres doivent être assurés à la population occupée. La puissance d'occupation devrait protéger le peuple occupé plus que sa propre population. Les palestiniens ont le droit de résister par les armes. Ce qu'Israël appelle sa « guerre contre la terreur » a entraîné la mort de 13 israéliens. Quelle ironie terrible quand aucun israélien n'est mort pendant la trêve. Israël est clairement en train de commettre un crime contre l'humanité.

Miguel Escoto Brockman, Président de l'Assemblée Générale de l'ONU

Illustration : Miguel d'Escoto Brockman, Président de l'Assemblée Générale de l'ONU- Source Agoravox

Les violations de la loi internationale par Israël dans les territoires occupés ont été très bien documentées. Bombardements d'école, de mosquées, de bureaux de police…

La communauté internationale en est complice. Elle n'a pas réussi à protéger les populations civiles. Et ce depuis l'embargo sur Gaza qui est une violation de la convention de Genève, qui interdit les punitions collectives. Malgré cela, l'embargo a été soutenu. Nous contrevenons nous-mêmes à notre propre charte. Il faut soutenir notre charte et faire notre possible pour que les résolutions des Nations Unies et la loi internationale soient respectées. Israël n'en a pas respectées depuis 40 ans. Il nous faut reconsidérer la présence des Nations Unies dans le « quartet ». En 2007, John Dugard dit qu'Israël violait la loi internationale en ne tenant pas compte des avis consultatifs de la Court Internationale de Justice (2004). Nous devons nous assurer que ces avis soient entendus et respectés. Si le secrétariat général des Nations Unies n'en est pas capable, il doit quitter le quartet.

Israël contrevient gravement à l'engagement international. Israël continue de violer la Loi Humanitaire Internationale et les Droits de l'Homme. Nous devons pencher sérieusement sur ce que John Dugard appelle l'engagement total des Nations Unies dans la lutte pour le respect des Droits de l'Homme. Les Nations Unies enfreignent leur propre charte. Est-ce que la participation des Nations Unies au « quartet » entraîne un conflit d'intérêt ? Il est temps de changer cela. J'exhorte cette assemblée à reconnaître l'obligation de tous les membres des Nations Unies à travailler pour la paix universelle, l'égalité des droits et l'autodétermination des peuples. Nous sommes au courant que le Conseil de Sécurité a voté la résolution 1860, mais qu'elle n'a pas été respectée. Gaza est un enfer ! Le cessez-le-feu est urgent et inconditionnel. Pas besoin d'une analyse très approfondie pour évaluer l'échec du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Pas d'accès pour l'aide humanitaire, pas de cessez-le-feu. Le Conseil doit demander un cessez-le-feu immédiat. Il a été bloqué par un pays. Cela a permis la poursuite de l'attaque militaire. Nous devons augmenter notre pression pour que ce cessez-le-feu soit effectif. La résolution du Conseil de Sécurité a été rejetée par les deux camps. Hamas a justifié son rejet parce que la résolution ne faisait pas mention de l'embargo, qui a débuté bien avant la récente attaque. Nous reconnaissons que l'embargo à durée indéterminée sur la bande de Gaza est une violation claire de la loi internationale. Israël a remis en cause la légitimité et l'autorité du Conseil de Sécurité des Nations Unies en déclarant qu'aucune entité extérieure ne pouvait lui dicter quoi faire. Israël est un membre des Nations Unies, et DOIT en respecter les décisions. Israël est fort méprisant envers les Nations Unies. Israël est au-dessus de la loi internationale. Les mesures prises par les États membres doivent immédiatement être rapportées aux Nations Unies, et ne peuvent en saper la puissance. L'argument de l'autodéfense avancé par Israël a été annulé depuis le vote de la résolution 1860. Toutes les organisations humanitaires et des Droits de l'Homme appellent pour un cessez-le-feu immédiat. Des centaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue dans le monde entier, même en Israël.

Le conseil ne peut plus continuer à se tourner les pouces pendant que Gaza brûle ! Nous, membres de l'Assemblée Générale, devons accomplir nos obligations. Nous sommes très en retard…

J'appelle à un cessez-le-feu immédiat et à la création d'un accès pour l'aide humanitaire. Nous avons besoin d'une diplomatie sérieuse et expéditive, pas de fausses promesses. La population de Gaza continue de mourir ! Encore une fois, nous devons appeler à un cessez-le-feu immédiat. Il nous faut mettre un terme à la mort et à la destruction. Nous devons soutenir les courageux israéliens qui ont manifesté contre la guerre. Nous devons soutenir les populations qui ont défié leurs gouvernements et sont descendues dans la rue pour demander l'arrêt des atrocités. Notre résolution doit être le reflet de l'urgence du moment. Nous n'avons pas le temps pour de longues résolutions compliquées. Il faut une réponse d'urgence. J'espère, et crois, que notre travail aujourd'hui nous permettra de tenir notre engagement. Merci. »

Source : Agoravox.



  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 18-01-2009 à 17h36

 BNP-Paribas : on a retrouvé les 34 milliards Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

BNP-Paribas : on a retrouvé les 34 milliards de bénéfices... aux objets perdus

Quand BNP-Paribas déclarait 34 milliards d'euros de bénéfices en 4 ans, on se disait "cette banque tient la route". Mais, aux douze coups de la crise, le carosse est redevenu citrouille. Et c'est l'Etat qui rince pour un petit coup de peinture à 2,55 milliards d'euros. Qu'est-il advenu du pactole mirifique ? Réponse en images...

Bénéfices actionnaires - BNP Paribas

BNP-Paribas bénéficie de 2,55 milliards d'aide de l'Etat, dans le cadre du plan français de soutien à l'économie. Or, en un simple coup d'oeil, on constate que la banque a déclaré 34 milliards de bénéfices cumulés depuis 2004 ! D'où la question : "Mais où sont passés les biffetons" ?

La réponse est sans équivoque. Baudoin Prot, banquier en chef, explique, fier et tout sourire quoi qu'un peu gêné, que "chez BNP Paribas, on est attachés et on continuera d'être attachés à la création de valeurs pour nos actionnaires". N'en jetez plus : 14 milliards d'euros pour les actionnaires. Pour le reste, des primes aux traders, aux dirigeants, et des investissements... Pas de baisse de tarifs à la gentille clientèle, pas (ou très peu) de constitution de réserves de trésorerie. Et au fond, pourquoi se gêner... puisqu'en cas de pépin, c'est l'Etat qui crache (au bassinet) ? Et les clients, disciplinés, qui paieront les intérêts mais c'est un détail...

Extrait de "Pièces à Conviction", diffusé sur France 3.

Lien de la vidéo ICI

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 23-12-2008 à 06h44


|<< <<<  4   5   6   7   8  | 9 |  10   11   12   13   14   15  >>> >>|

Catégorie :
 

SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.


Diffuseur
Acheter un diffuseur d'huiles essentielles

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 16-04-2006 à 08h39 | Mis à jour le 02-05-2010 à 02h38 | Note : 8.26/10